Sans cadre

De la Belle de Mai à la Corniche Kennedy, ses collages XXL ne laissent de surprendre. Découvrez avec ce livre les coulisses de l’étape marseillaise du projet Unframed de JR.

 

Vous êtes sans doute tombés un jour sur des images de l’artiste JR sans même le connaître. Les portraits géants de femmes dans une favela brésilienne (Women are heroes) ou de palestiniens et israëliens hilares de part et d’autre du mur (Face2Face) ont fait le tour du monde. Mais que savez-vous du projet « Unframed » qui, après avoir voyagé de Sao Paulo à Vevey en passant par Bordeaux, est venu investir le quartier de la Belle de mai l’an passé? En l’absence de monographie sur l’artiste, ce livre est le premier du genre à nous expliquer la démarche participative liée à ce projet. Celui-ci s’est étalé sur plus d’une année contrairement aux opérations commando que la tribu du colleur d’images avait l’habitude de mener. Ce sont donc 14 images que des habitants du quartier ont exhumé d’un passé ancien ou plus récent des Archives municipales ou du Fonds Detaille. Chacune d’elles a une histoire avec la ville et ses familles (l’école, le foot, la pétanque, les vacances, les ouvrier sur un chantier) et résonne très souvent dans l’histoire récente de ceux qui les ont choisies. C’est tout l’intérêt des propos de ces habitants et de leur analyse recueillis par Hervé Lucien dans cet ouvrage dans lequel on tente de décrypter cet art du regard qui est la signature de JR. Mais de quel regard s’agit-il? Celui de l’artiste, du sujet photographié ou du passant sur le collage? Chacun aura bien évidemment sa réponse. En attendant, plongez-vous dans la lecture de ce livre et partez à la découverte des portaits en papiers collés qui tapissent encore de nombreux murs de la ville comme celui d’Annick, une anonyme dont le visage est en passe de devenir aussi familier que celui d’autre enfant de Marseille qu’elle a remplacé pour accueillir ceux qui arrivent par la mer… un certain Zizou. (EF)

Publié par Love-Spots le 1 mars 2014

Le café suspendu

Commander un café mais en payer deux – le second pour un client démuni ou une personne qui n’a pas d’argent sur elle...

Le couturier musical

Après avoir travaillé dans le milieu du cinéma, de la radio et effectué de nombreuses recherches pour les compilations...

Cuisinez le ventre de Marseille

  Retrouvez un concentré des commerces de traditions et de bouches qui font du quartier historique de Noailles « le...

Violet n’est pas une couleur

Violet, c’est l’histoire de deux copains de classe qui se sont retrouvés, la trentaine passée, pour réaliser un vieux rêve : créer...